Comment ça marche ?

Faire de la bière tient en quelques étapes, aucune n’est difficile, mais on a pensé que vous auriez quand même quelques questions :)

(retrouvez le lien vers les instructions de brassage détaillées bien au chaud dans votre kit)

La base

Pourquoi je devrais faire de la bière ?

Pendant des milliers d’années, on a fabriqué sa propre bière à la maison. On pense que vous devriez vous y mettre parce qu’il n’y a rien de mieux que d’inviter ses amis, leur proposer une bière et leur dire « c’est moi qui l’ai faite ! ». Il y a des bulles, il y a aussi de l’alcool. Et comme vous utilisez de vrais bons ingrédients et des méthodes de brassage centenaires, la bière est vraiment bonne.

Ça a bon goût ?

Oui ! La bière faite à la maison a bon goût. Quand vous utilisez les mêmes malts, houblons et levures que les brasseries artisanales, vous pouvez faire de la très bonne bière (aussi bonne et même peut-être meilleure qu’en magasin). Quand c’est fait maison, vous savez d’où ça vient, et vous ne pouvez pas goûter de bière plus fraiche !

De quelle place j’ai besoin pour faire de la bière ?

Notre Kit de Brassage est spécialement conçu pour les petits espaces. Même si on pense qu’il est très agréable à regarder et à montrer à vos amis, on trouve primordial qu’il ne soit pas encombrant, que vous habitiez dans un vingt mètres carrées parisien ou dans un château en Espagne. C’est pour ça qu’il tient facilement dans un placard. On a l’habitude de laisser le notre sous l’évier de la cuisine pendant la fermentation. La seule règle, c’est de le garder à l’abri de la lumière.

Quelle différence il y a entre vos kits de brassage et les autres ?

Avec notre Kit de Brassage, vous suivez la même méthode de brassage que celle utilisée dans les brasseries artisanales, réduite à l’échelle de votre cuisine. On a travaillé à simplifier le brassage sans perdre en qualité en proposant une expérience proche de celle d’une recette de cuisine. Si vous le prenez comme une expérience scientifique, c’est aussi possible avec notre kit. Et si vous recherchez à faire de la vraie bière, avec de vrais ingrédients, c’est le seul kit spécialement conçu pour vous.

Je peux utiliser vos mix pour essayer mes propres recettes ?

Bien sûr ! L’histoire du brassage de la bière est remplie de gens aventureux qui ont tenté d’ajouter toute sorte d’ingrédients, parfois très étranges, à la bière. Le brassage est un terrain d’expérimentation, et une fois que vous avez goûté à nos recettes, vous pouvez les personnaliser à votre goût.

D’où vient l’alcool ?

Les levures peuvent paraître bizarres, mais elles sont aussi très sympas. Elles transforment le sucre en alcool pendant la fermentation. Le sucre est extrait des grains de malt pendant le brassage. Et le liquide qu’il vous reste à la fin, c’est votre bière.

C’est quoi le houblon ?

Le houblon a un grand rôle dans la bière. Il est amer, ce qui permet d’équilibrer la douceur du malt. Il apporte aussi beaucoup d’arômes à la bière : citron, fleur, poivre… Il y a des dizaines de variétés de houblon, de quoi faire des centaines de bières.

Et au fait, j'ai le droit de faire de la bière ?

Oui, la législation française autorise la fabrication de la bière à la maison parce qu’elle est issue de la fermentation (son degré alcoolique est limité). En revanche, la vente est réglementée.

A propos du brassage

En plus du kit, de quoi j’ai besoin pour brasser ?

Si vous avez déjà fait des pâtes, vous devez déjà avoir tout le nécessaire pour commencer à brasser votre bière. En plus du kit, vous aurez juste besoin de 2 ou 3 marmites (environ 6 litres), une grande passoire et un entonnoir.
Quand la fermentation sera terminée, il vous faudra soit des bouteilles à bouchon mécanique, soit des bouteilles de bière classiques, un encapsuleur et des capsules.

Mon mix est un peu vieux, il est encore bon ?

La lumière, la chaleur et l’oxygène sont les trois ennemis des ingrédients utilisés pour faire de la bière, mais nous soignons leur emballage pour qu’ils soient le plus longtemps frais. Prenez soin de les tenir éloignés des conditions extrêmes (grosse chaleur ou froid extrême).

Je fais quoi si mon fermenteur n’est pas rempli jusqu’à la marque « one gallon » quand j’ai terminé mon brassage ?

Quand votre préparation est en ébullition, l’eau s’évapore. Vous devez garder un feu doux. Si votre ébullition est rapide, l’évaporation sera trop importante. Lorsque vous remplirez votre fermenteur, le liquide n’atteindra pas la marque « one gallon ». Pour réparer ça, ajoutez de l’eau de robinet froide dans le fermenteur jusqu’à la marque « one gallon ».

Mon brassage est terminé et ma bière a une allure bizarre, j’ai raté quelque chose ?

Beaucoup de choses se passent pendant la fermentation. Votre bière se transforme en alcool devant vos yeux. Les premiers jours, il se peut que votre liquide ne ressemble pas à de la bière et soit trouble. Avec le temps, tous les résidus se déposent au fond du fermenteur. Pas d’inquiétude, votre bière deviendra de la bière. Si vous n’en êtes pas sûr, envoyez-nous un mail, on vous aidera.

Il y a du dépôt au fond du fermenteur, c’est mauvais signe ?

Ce dépôt est composé des levures et des résidus de votre bière. C’est le signe d’une fermentation active, donc c’est une bonne chose. Si du dépôt se faufile dans le siphon, rincez-le avec le désinfectant. Lorsque l’activité diminue, remplacez le siphon par le barboteur.

A quel moment je sais si ma bière est prête pour l’embouteillage ?

Quand vous avez terminé le brassage, gardez votre fermenteur dans un lieu à l’abri de la lumière. Après deux semaines, jetez un oeil à votre préparation. Si vous apercevez la moindre bulle à la surface de la bière, ça signifie que votre bière fermente toujours. Revenez quelques jours plus tard. Il vaut mieux attendre une semaine supplémentaire que d’embouteiller trop tôt. Parce qu’embouteiller trop tôt, c’est risquer de faire une bière trop gazéifiée (trop chargée en CO2).

Je fais quoi si ma bière est trop gazéifiée ?

Lors de l’embouteillage, vous devez refermenter la bière en ajoutant du sucre pour atteindre un bon niveau de dioxyde de carbone. Cette méthode est aussi utilisée dans les brasseries traditionnelles. Une bière peut être trop gazéifiée (trop chargée en CO2) si elle a été embouteillée trop tôt (dans ce cas, jetez un oeil à la question précédente). Il se peut aussi que trop de sucre ait été ajouté lors de l’embouteillage. Ça peut arriver lorsque l’évaporation a été trop importante et que vous vous retrouvez avec trop de sucre pour pas assez de liquide (dans ce cas, allez voir la question concernant le remplissage du fermenteur). Si votre bière est trop gazéifiée, mettez vos bouteilles de bière dans le réfrigérateur. Une température basse permet de couper court à la refermentation et facilite la dissolution du CO2 dans la bière.

C’était cool. Je peux réutiliser mon kit ?

Bien sûr ! Le fermenteur de notre Kit de Brassage est fait en verre parce que le verre n’abrite aucune bactérie qui pourrait être mauvaise pour votre bière. Vous avez juste besoin de nettoyer votre équipement avec le désinfectant puis commander un nouveau mix et un nouveau paquet de désinfectant.

J’ai une autre question, je peux ?

Si vous avez la moindre question, écrivez-nous un mail, on vous répondra !